3è Festival de Commedia dell’Arte de Nice : c’est parti !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Haut les Masques pour le lancement du Festival de Commedia de Nice !

Christophe TASSANO, Directeur général

Christophe TASSANO, Directeur général

Pour la 3e année, l’association la Semeuse organise un festival de théâtre populaire centré sur le théâtre italien masqué, dans la tradition de la commedia dell’arte. Ce Vendredi 9 juin, S. GUINE, Président de la section culture et Christophe TASSANO, Directeur général de L’association ont ouvert la 3ème édition du Festival de Commedia dell’Arte de Nice au Centre Culturel de la Providence.  Le spectacle Marco Polo, une production Semeuse, a lancé le festival dans un amphithéâtre de plein air comble.

Christophe TASSANO, Directeur général ajoute que le “Festival de commedia dell’arte est le petit festival qui monte. En quelques années, il est devenu un des rendez-vous culturels incontournables des Alpes-Maritimes”.  Il ajoute que que “la programmation encore une fois cette année  très accessible et même pédagogique est à voir en famille ou entre amis pour la première fois au Théâtre National de Nice et dans deux lieux emblématiques de la vieille ville : le centre culturel de la Providence et le Théâtre de la Semeuse”. Pour lui, la force de la commedia dell’arte réside dans le fait qu’”elle s’adresse à tous les publics, en privilégiant le geste, la musique, le mime, l’escrime ou encore la danse”.

C’est parti pour 2 semaines de théâtre populaire !

Durant 10 jours, les rues du Vieux-Nice s’ animeront dès cette semaine des facéties du Capitaine, de Colombine, d’Arlequin, de Polichinelle ou encore du vieux Pantalone. Nous les retrouverons au détour du marché du cours Saleya, sur la place Rossetti ou bien encore sur la Coulée Verte, à l’occasion de parades improvisées. On ne peut pas rêver de plus beau décor baroque que celui du Vieux-Nice pour la commedia !

Ce Festival organisé par La Semeuse et soutenu financièrement par la Ville de Nice et le Département des Alpes-Maritimes. Il propose au public niçois de venir découvrir ou apprécier la commedia dell’arte, genre théâtral traditionnel et populaire du XVIe siècle, basé sur le geste, la posture, le verbe et le masque autour de comédies empreintes de naïveté, ruse, espièglerie et ingéniosité. Tour à tour, acrobatie, jonglerie, escrime, mime, chant, danse, ont pris place sur les tréteaux installés.

Parmi les huit spectacles, il faut retenir quelques temps forts. Tout d’abord, les 9 juin à 21h et 18 juin à 19h, au Centre Culturel de la Providence, « Le Merveilleux Voyage de Marco  Polo » proposé par La Semeuse.

Puis « Teatro Comico » au Théâtre National de Nice samedi 10 juin à 21h, un spectacle dans lequel nous pourrons applaudir Luca FRANCESCHI, un des maestri de la commedia dell’arte contemporaine.

Dimanche 11 juin à 18h30, il ne faudra pas rater « Rita ou le mari battu », un petit opéra de Gaetano Donizetti écrit en français, avec de forts accents du sud. Nous pourrons entendre les belles voix d’Amélie ROBINS et de Mickaël GUEDJ habitués de l’Opéra de Nice. Le spectacle sera précédé d’une conférence d’Annick FIASCHI DUBOIS.

A voir aussi, avec les plus jeunes, « Pantalone Circus » proposé par la compagnie des Soufflarts, mercredi 14 juin à 15h. Une histoire délirante dans laquelle deux directeurs de cirques, vieux et grincheux donnent à voir des numéros (faussement) ratés.

Le Festival proposera également une Master Class du plus grand maestro de la commedia, Carlo BOSO. Enfin, deux compagnies étrangères seront accueillies : Stivalaccio Teatro viendra de Vénétie avec « Romeo e Giuletta », tandis que les Lazzi Comici viendront de Barcelone avec « Attraverso il muro » un spectacle qui aborde sous forme satirique et humaniste la difficile question des migrants qui fuient les guerres dans le monde.

Accessibles à tous, dans l’esprit d’éducation populaire que défend la Semeuse, les spectacles sont tous à 12 euros ! Ils promettent de belles rencontres artistiques internationales et de grands moments d’émotion. A noter que la Semeuse offre 200 places à des jeunes éloignés de la culture afin de leur donner le goût du théâtre. Il faut souligner aussi le travail des nombreux bénévoles du quartier qui aident les professionnels de la Semeuse à faire vivre ce festival de théâtre.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »